Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


lundi 22 février 2016

Sept raisons pour lesquelles les hommes ont un droit à la parole contre l'avortement

 

 

large_seven-reasons-men-have-a-right-to-object-abortion-kcmp5zsb.jpg

 

Dans la lutte pour l'avortement, certains prétendent que les hommes n'ont pas le droit à un avis sur la question. Il est question du choix et de la santé de la femme, disent-ils; les hommes ne sont pas autorisés à parler de cette  question comme les femmes.

Cependant, d'un point de vue biblique, une telle revendication est dépourvue de fondement. Le devoir moral n'est pas une construction sociale arbitraire, mais basé sur  les commandements de Dieu et son  caractère, et les jugements que nous devons faire sur la base de ceux-ci n'a rien à voir avec le fait que nous soyons mâle ou femelle. Si l'avortement est considéré comme un assassinat (et c'en est un), alors les hommes et les femmes ont le devoir de s'y opposer. Eviter d'avoir une opinion sur la question n'est pas  une option.

Dans la société d'aujourd'hui, l'impact au niveau émotionnel de cet argument est compréhensible. Il fait appel à notre sens de la tolérance, de la liberté et de s'occuper de ses propres affaires. Creuser plus profond, cependant, et ce sentiment tombe à plat. Même sans référence explicite à la réalité biblique, il y a de bonnes raisons pour lesquelles les hommes devraient avoir leur mot à dire en matière de politique publique sur l'avortement.

Voici sept raisons pour lesquelles les hommes ont un droit à la parole et ne doivent pas capituler en silence.

Lire la suite...