Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


1683 lectures

Femmes selon le coeur de Dieu

Dessiner une fleur qui nous représente. Placer les fleurs sur une feuille décorée avec la terre (une Bible ouverte) – la croix (Jésus, la Parole faite chair) – le soleil (Dieu qui règne) – l’eau (le Saint Esprit qui nous conduit).

1) Etre une femme (valable pour l’homme)

a. Différentes mais précieuses

Nous sommes comme ces fleurs, différentes mais avec nos propres caractéristiques :
Nature-Fleurs-11816.png.gif

- Des formes différentes (des clochettes, des pétales…),

- Des tailles plus ou moins grandes,

- Des couleurs plus ou moins éclatantes (blanc, rose, jaune d’or du bouton d’or…),

- Des parfums plus ou moins fort,

- Des périodes de floraisons différentes,

- Des utilisations différentes (parfum, confiture de feuilles de roses, tisanes de tilleul ou de camomille…),

- Des fonctions différentes : le tilleul pour calmer, le thym pour soigner etc…

Autant de différences qui font la richesse de toutes les fleurs… un magnifique jardin de différentes fleurs… comme nous, nous sommes différentes en couleur, en taille, en caractère, en dons manuels (l’une sait coudre, l’autre cuisiner, une autre peindre des tableaux, etc…) et spirituels… Différentes, mais précieuses aux yeux de Dieu dans ces différences.

b. Créature de Dieu

Psaumes 139 :13-14

« C'est toi qui as formé mes reins, Qui m'as tissé dans le sein de ma mère. Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. »

2) Être selon le cœur de Dieu

a. Connaître le cœur de Dieu

Dieu est Saint, Amour et Justice.

• « Saint » :



Définition du dictionnaire : Personne d’une haute valeur morale, vivant de manière exemplaire et reconnue comme telle par la société.

« Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint» 1Pierre 1:15-16 (« Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu » Lévitique 19:2 (version Chouraqui « soyez consacrés car je suis consacré » (consacré c’est-à-dire différent de toute créature).

Être saint c’est être « mis à part pour Dieu » (selon le terme hébreu qodesh et du grec hagios). Suivons le modèle de Jésus-Christ (la bonté, la compassion, doux et humble de cœur, rejetant le péché…), être différent du monde et par extension être le sel de la terre.

Lévitique 20-26 dans le cadre de lois que Dieu donne à son peuple dit :

« Vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l’Éternel; je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à moi. »

• « Amour »

1Jean 4:8

« Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »

Romains 5:8

« Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous »

Ephésiens 2 4-5

« Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés) …. »

Un amour qui dépasse l’entendement… qui donnerait sa vie pour sauver un ennemi ?

• « et Justice »
justice.jpg Deutéronome 32:4

« Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes ; C'est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. »

Psaumes 45:6-7 (45 :7-8)

« Ton trône, ô Dieu, est à toujours; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité. Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint d'une huile de joie, par privilège sur tes collègues »

Psaume 145 : 17

« L'Eternel est juste dans toutes ses voies, Et miséricordieux dans toutes ses œuvres. »

Luc 11:42

« Mais malheur à vous, pharisiens ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses. »

Justice et amour vont de pair. Si je punis mon enfant parce qu’il n’a parce qu’il a fait une bêtise, pour autant je l’aime… mais je ne peux pas lui dire que ce qui est mal est bien… et donc, je le punis pour lui apprendre ce qui est juste.

b. Etre selon le cœur de Dieu
visage_de_femme.jpg

♫ Un vieux chant disait « Te ressembler Jésus, c’est mon espoir suprême, penser, agir, aimer, toujours plus comme toi… » C’est être selon le cœur de Dieu, avoir le désir de lui ressembler malgré nos imperfections.

• Nos qualités / attitudes exprimés au travers du fruit de l’esprit

Galates 5:17-23

« Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. 18 Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. 19 Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, 20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu. 22 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses.» Vous pouvez lire aussi ce qui précède Galates 5:13-26.

bénignité :Disposition du cœur par laquelle on se plaît à faire du bien à autrui

tempérance : modération

Se laisser conduire par le Saint Esprit et en avoir le fruit (et non les fruits). Un fruit est amené à murir… Imaginez une pêche… à l’intérieur, vous avez du jus, l’arôme de pêche, diverses vitamines, de la chair que je nommerais joie, paix, patience, bonté, bénignité, fidélité, douceur et tempérance… le tout enveloppé de sa peau velue et douce que je nommerais l’amour… si vous n’avez pas l’amour, il est difficile d’être bon, patient, etc…

• Ce dont nous disposons

o De la Bible ! 2 Timothée 3 : 16-17

« Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. »

o De Christ comme modèle et Parole vivante de Dieu faite chair !

o Du Saint-Esprit Jean 14:26

« Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit »

Prendre les fleurs dessinées et les placer sur la feuille : Bible / croix / eau / soleil et expliquer.

Dieu nous donne des armes : Ephésiens 6:11-18

« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Evangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. »

portraits81femmes_m.jpg

3) Des exemples de femme dans la Bible

Il ne faut pas confondre être une femme de Dieu et faire des choses… Même si cela est néanmoins lié. 1 Corinthiens 13 nous dit que si nous faisons quelque chose sans amour cela ne sert à rien et la conclusion du chapitre au verset 13 nous rappelle que

« Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, c'est l’amour (ou la charité) ; mais la plus grande de ces choses, c'est l’amour ». Il s’agit donc d’une disposition de cœur avant tout.

a. Femmes connues

Ce sont des femmes, qui à un moment de leur vie ont fait effectivement quelque chose parce que c’était le moment que Dieu avait choisi pour elles d’intervenir dans un domaine… et elles ont obéï.

• Esther, reine (livre d’Esther).

Lorsque le peuple juif était menacé par Haman qui avait sollicité le roi Assuérus pour faire périr le peuple juif. Esther (juive), femme du roi, fût avertie par son oncle Mardochée et décida de se présenter devant le roi alors qu’elle n’était pas appelée et donc risquait de mourir si le roi ne souhaitait pas la voir (Esther 4-11 :

« Tous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent qu'il existe une loi portant peine de mort contre quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé; celui-là seul a la vie sauve, à qui le roi tend le sceptre d'or. Et moi, je n'ai point été appelée auprès du roi depuis trente jours. » Esther 4 : 11 Connaissant ce qui pouvait lui arriver, elle dit à Mardochée ; « Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j'entrerai chez le roi, malgré la loi; et si je dois périr, je périrai. ». Elle a sû :

- démontrer son amour pour le peuple juif en exposant sa propre vie pour essayer de plaider la cause de son peuple au roi,
- se placer sous la volonté de Dieu en jeunant,
- être patiente en invitant à 2 reprises le roi et Haman avant de lui exposer sa requête.

• Débora, juge (livre Juges 4)

Dans ce temps-là, Débora, prophétesse, femme de Lappidoth, était juge en Israël (femme de justice). Le peuple juif avait encore désobéit à Dieu et était opprimé par le roi de Canaan Jabin. Débora

« envoya appeler Barak, fils d'Abinoam, de Kédesch Nephthali, et elle lui dit : N'est-ce pas l'ordre qu'a donné l'Éternel, le Dieu d'Israël ? Va, dirige-toi sur le mont Thabor, et prends avec toi dix mille hommes des enfants de Nephthali et des enfants de Zabulon ; j'attirerai vers toi, au torrent de Kison, Sisera, chef de l'armée de Jabin, avec ses chars et ses troupes, et je le livrerai entre tes mains. Barak lui dit : Si tu viens avec moi, j'irai ; mais si tu ne viens pas avec moi, je n'irai pas. Elle répondit : J'irai bien avec toi ; mais tu n'auras point de gloire sur la voie où tu marches, car l'Éternel livrera Sisera entre les mains d'une femme. Et Débora se leva, et elle se rendit avec Barak à Kédesch. » Juges 4 :6 – 9.

Débora ne s’est pas contentée de donner la prophétie à Barak mais elle s’est employée en acceptant de l’accompagner à ce qu’il parte combattre selon l’ordre de Dieu. Sans son implication, le temps qu’elle a donné, la victoire n’aurait pas pû être à ce moment là engendrant des souffrances supplémentaires au peuple opprimé.

• Marie, mère de Jésus

Marie, fiancée à Joseph et n’habitant donc pas avec lui, a été visitée par un ange qui lui annonce qu’elle sera enceinte et enfantera celui tant attendu par le peuple juif. Le statut de fille-mère à l’époque n’était pas comme aujourd’hui… Joseph aurait pu la rejeter, pire, elle aurait pu être reconnue comme adultère et donc lapidée. Dans Marc1 : 38

« Marie dit : Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole ! Et l'ange la quitta. ». Marie se soumet ainsi à la volonté de Dieu et remettant ainsi sa vie entre ses mains.

• Eunice, mère de Thimothée

Actes 16 : 1

« … Et voici, il y avait là un disciple nommé Timothée, fils d'une femme juive fidèle et d'un père grec »

Paul décrit entre autre la foi sincère d’Eunice dans 2 Timothée 1 :5

« …gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d'abord dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j'en suis persuadé, habite aussi en toi. ». Femme de foi et fidèle ! Simple maman, elle a sû instruire son fils malgré un père grec (probablement païen) sur la connaissance de Dieu au travers des écritures comme le mentionne Paul en écrivant à Timothée : 2 Timothée 3 : 14-15 « Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises; dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. ».




• Schiphra et Pua, deux sages femmes

Lorsque Moïse est né, le pharaon d’Egypte cherchait à opprimer Israël qui était un peuple de plus en plus nombreux et puissant au sein de l’Egypte (Exode 1 : 1 à 7). Il avait demandé aux sages femmes des hébreux de tuer les nouveaux nés garçons mais celles-ci, craignant Dieu ne l’ont pas fait… (Exode 1 :15-22) deux sages-femmes anonymes qui par amour pour leur Dieu, n’ont pas obéït à l’ordre du pharaon.

b. Femmes inconnues (tiré du livre « Dans l’ombre de leur Maître »)

Nous allons parler de femmes inconnues, sans nom, citées dans la Bible mais dont l’existence nous est signalée qu’au travers de leur mari, de leur père ou de leur fils. Ce sont des femmes comme vous et moi, cependant leur influence a été importante.

• Quatre filles célibataires de Philippe

Actes 21 : 8-9

« Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Etant entrés dans la maison de Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, nous logeâmes chez lui. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient. ».

Très peu de choses nous sont dévoilées sur ces 4 filles, elles sont simplement mentionnées dans ce verset et cela devait donc avoir son importance.

La Bible fait mention de plusieurs prophètes, rares sont les prophétesses comme Myriam, Débora ou Hulda (2 Rois 22).

Ces 4 jeunes filles célibataires puisque vierges avaient donc le don de prophétie. Cette précision fait elle référence au fait que l’Esprit Saint leur a donné ce don pour le bien de la communauté ?

Ou le fait qu’elles soient célibataires et donc disponibles pour le Seigneur dans 1 Corinthiens 7 : 35 Paul dit « Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n'est pas mariée s'inquiète des choses du Seigneur, afin d'être sainte de corps et d'esprit; et celle qui est mariée s'inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari. »… mais cela relève d’un appel de Dieu pour le célibat et non pas d’une règle. Il est évident qu’elles avaient en tout état de cause, quelque chose de bon pour être ainsi mentionnées.

• La femme de Pierre

On connait l’existence de l’épouse de Pierre au travers de 2 versets : Matthieu 8 :14

« Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre, dont il vit la belle-mère couchée et ayant la fièvre. » et 1 Corinthiens 9 : 5 « N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas ? ».

Pierre a quitté son travail de pêcheur pour suivre Jésus et faire de longs voyages. Il n’a probablement pas emmené son épouse à chaque fois. Elle a donc dû gérer la maison seule comme le font aujourd’hui les femmes de militaires ou de hauts fonctionnaires… Pendants ces voyages, elle a dû remplir la marmite et payer les factures, souffrir de la solitude, l’absence de son mari. Elle a accepté son mari tel qu’il était, à la lumière de Christ, avec ses qualités et ses défauts (impulsif et imprévisible capable de dire

« Tu es le Christ, le Fils de Dieu » Matthieu 16-16 et le renier « Je ne connais pas cet homme » Matthieu 26-72).

• La belle-mère de Pierre

Malade, couchée avec de la fièvre, Jésus vient et la guérit (Matthieu 8 :14-15). Suite à cela, elle se lève et servit Jésus. Elle s’est mise au service de Jésus dès que la maladie l’a quitté, considérant les besoins de ce dernier et ne regardant pas à ce qu’elle aurait pû rester tranquille à se reposer. Philippiens 2 :3-5

« Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ ». A noter que dans le récit de Marthe et Marie, le temps était à l’écoute de Jésus et non au service (Luc 10 : 38 à 42).

• La mère de Lémuel

Dans Proverbes 31 :1-9, la mère de Lémuel enseigne son fils pour être un bon roi (mais en tant que mère, ce sont de bons conseils pour tous les enfants) …

o Il ne doit pas faire n’importe quoi de sa vie (« Ne livre pas ta vigueur aux femmes » « …De peur qu'en buvant ils n'oublient la loi »),

o Défendre les délaissés, le malheureux et l’indigent (Qui manque des choses utiles à la vie), o Ouvrir ta bouche, juge avec justice.

Elle lui enseigne la pureté, la droiture et la justice, l’amour de son prochain, craignant Dieu en observant ses commandements. « Cet enseignement devait avoir une influence sur ses paroles et ses actes, ainsi que sur son attitude envers les faibles, les pauvres et les opprimés. » (Citation livre)

Aux versets suivants de 10 à 31, elle lui donne des conseils sur le choix d’une épouse aimant Dieu et en qui il puisse avoir toute confiance et le soutenir en toute circonstance.

• La veuve

Marc 12

: 41 à 44 nous relate l’histoire d’une veuve qui était pauvre mais malgré cela, elle a offert au travers de 2 petites pièces : « Jésus, s'étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y mettait de l'argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup. Il vint aussi une pauvre veuve, elle y mit deux petites pièces, faisant un quart de sou. Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus qu'aucun de ceux qui ont mis dans le tronc ; car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre. »

Elle se saisissait de la promesse de Dieu au Psaume 146 : 9

« L'Eternel protège les étrangers, Il soutient l'orphelin et la veuve, Mais il renverse la voie des méchants » .Son amour pour Dieu, sa fidélité et la confiance lui a fait donner son plus que nécessaire pour vivre… elle est un modèle pour beaucoup d’amour pour son Dieu qui s’est traduit concrètement ici par sa générosité financière : au milieu de la foule, elle passait inaperçue (voir certains pouvaient se moquer d’elle pour le faible montant qu’elle donnait, imaginer de mettre 2 centimes d’euros pour la dime !) mais Jésus l’a remarquée !

c. Femmes faillibles …

• Myriam, sœur de Moïse

Femme reconnue mais faillible… Myriam était prophétesse (Exode 15 : 20-21) … mais Nombres 12 nous relate qu’à un moment, elle a murmuré avec Aaron contre Moïse « Est-ce seulement par Moïse que Dieu nous parle ? N’est-ce pas aussi par nous qu’il parle ? »… De par sa jalousie, son envie d’être à l’égal de son frère vis-à-vis de Dieu, elle a murmuré et là, c’était sa chaire qui parlait et non l’Esprit de Dieu… mais son cœur n’était pas comme le cœur de Moïse et Dieu regarde au cœur de l’homme… « Et il dit :

« Écoutez bien mes paroles ! Lorsqu’il y aura parmi vous un prophète, c’est dans une vision que moi, l’Eternel, je me révélerai à lui, c’est dans un songe que je lui parlerai. Il n’en est pas ainsi de mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison. » Nombres 12 : 6-7. Il est dit de Moïse qu’il était fort patient (verset 3) plus qu’aucun homme sur la surface de la terre et combien de fois il a plaidé la cause du peuple rebelle devant son Dieu ? Il a même plaidé la cause de sa sœur au verset 13 « Moïse cria l’Eternel en disant : O Dieu, je te prie, guéris la ! » Prière que Dieu a exhaussé après un temps d’exclusion du peuple.

• Mical, femme de David

David était choisi par Dieu pour remplacer le roi Saül qui s’était détourné de Dieu. En 1 Samuel 19 verset 11,

« Saül envoya des gens vers la maison de David pour le garder et le faire mourir au matin. Mais Mical, femme de David, l’en informa et lui dit : si tu ne te sauves pas cette nuit, demain tu es mort »… elle permit donc à son mari d’échapper à une mort certaine voulue par son propre père.

Par contre lorsque David fit revenir l’arche à Jérusalem elle eu une attitude différente.

> « David dansait de toute sa force devant l’Eternel et était revêtu d’un ephod de lin » 2 Samuel 14… « Comme l’arche de l’Eternel entrait dans la cité de David, Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et voyant le roi David sauter et danser devant l’Eternel, elle le méprisa dans son cœur. » 2 Samuel 16. Quel changement d’attitude…voir son mari avec le peuple, vêtu simplement, sautant et dansant… elle a regardé avec ses yeux sans voir que David mettait tout son cœur pour Dieu dans ce qu’il faisait.

• Femme de Job

Job a été éprouvé non seulement matériellement puisqu’il a tout perdu de ses biens, mais moralement car tous ses enfants ont été décimés. Cependant Job dit au chapitre 1 verset 21 « Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L'Éternel a donné, et l'Éternel a ôté ; que le nom de l'Éternel soit béni ! »… Pui il fut frappé dans sa santé (chapitre 2 :7) d’ « un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête » Son épouse a aussi été éprouvée et devant la fidélité de son mari à Dieu, elle lui dit (2 :9)

« Tu demeures ferme dans ton intégrité ! Bénis Dieu, et meurs ! »… Job est resté fidèle à Dieu mais son épouse ne l’a pas soutenu dans la souffrance qu’ils partageaient… elle a manqué d’amour…

N’oubliez pas que Dieu est fidèle et bon pour pardonner celui qui se repend de ses péchés.

Ces exemples de femmes nous montrent le choix qu’elles ont fait face à une situation et à qui Dieu demandait une attitude de cœur qui devait conduire à une action ou à une pensée. Dieu ne nous mettra pas forcément dans la même situation comme Esther qui a du mettre sa vie en jeu ou cette veuve qui a donné son plus que nécessaire au niveau financier. Devant les situations auxquelles nous sommes confrontées, rappelez vous le fruit de l’Esprit et les armes du chrétien…

4) Concrètement, dans la vie de tous les jours

Enfant, célibataire, mariée, veuve mais aussi divorcée ou séparée, nous sommes appelées à être d’une part attachée à Dieu et témoigner de son amour à ceux que nous croisons. Il peut s’agir de notre famille (parents, mari, enfants), de nos voisins ou de personnes croisées au détour d’une rue… Nous sommes appelées à refléter Christ dans tous les aspects de notre vie vis-à-vis de nos prochains, être le sel de la terre qui a une bonne saveur.

• Etre une femme de la Parole : Luc 8 : 21

« Mais il répondit : Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. »

Praise.jpg

• Etre une femme de prière :

Ephésiens 6 : 18

« Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. »

Psaumes 141 : 2

« Que ma prière soit devant ta face comme l'encens, Et l'élévation de mes mains comme l'offrande du soir ! »

Proverbes 15 : 8

« Le sacrifice des méchants est en horreur à l’Éternel, Mais la prière des hommes droits lui est agréable. »

1 Pierre 3 : 12 «

Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal. »

• Etre une femme reflétant le fruit de l'Esprit, l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance : tous les jours nous pouvons nous retrouver dans ces qualités… à travailler évidemment car nous ne sommes pas toujours patientes, ou agissant avec modération etc…



couple.jpg

• Vis-à-vis du mari, une aide non pas égale à l’homme mais complémentaire, à côté de lui.

Genèse 1:26-27 :

« Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. »

Dieu a créé l’homme et la femme à son image : Dieu a mis son identité en nous : créateur – aimant – juste – complémentaire comme la relation entre Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit… Il est un Dieu de relation et a besoin de communion comme nous aussi avons besoin de relations avec les autres.

Genèse 2-18

« L'Eternel Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. »

Selon la traduction de l’hébreu, lorsque ISCH (l’homme en hébreux) et ISCHA (la femme) sont apposés, l’un à côté de l’autre, sont le feu enthousiasmant, un feu chaleureux de Dieu et quand ils sont opposés, se confrontent, dans ce cas ils deviennent le feu destructeur. L’homme et la femme sont complémentaires.

Nous avons vu au début, la notion de complémentarité dans le couple et d’aide. Il est important de marché « côte à côte », un mariage en « Y » et non en « X »… s’épauler, se respecter (ne pas écraser l’autre)…. Devant les enfants, se soutenir.

Ephésiens 5 :22 :

« Femmes, que chacune soit soumise à son mari, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise qui est son corps, et dont il est le sauveur ».

Il est parlé ici des époux remplis de l’Esprit, si ce n’est pas le cas, le mari inconverti doit être respecté mais à condition que cela ne soit contraire à la parole de Dieu… Par son attitude, qui sait si elle ne le gagnera pas à Christ ? Pensez vous que Christ est un mauvais chef pour l’Eglise ? Il a donné sa vie pour elle ! D’ailleurs cela est rappelé aux maris au verset 25. Son amour est grand pour elle ! Ce doit être ainsi dans les relations du couple.

• Quelques versets

Deutéronome 10:12

« Maintenant, Israël, que demande de toi l'Éternel, ton Dieu, si ce n'est que tu craignes l'Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d'aimer et de servir l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme »

1 Jean 4:11

« Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. »

Matthieu 6 : 33

« Cherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu et toutes ces choses vous seront données par-dessus ».

1Samuel 16:7b

« … L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur. »

Sabine Lemaitre Reunion de femmes

header_1_.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://radio.vie-fm.fr/BlogRadio/index.php?trackback/201

Fil des commentaires de ce billet