Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


En Marge de l'Euro : Une manière de vivre alignée à ses valeurs

Yohan Cabaye a raconté au monde entier combien sa foi avait transformé sa vie, pas seulement d'un point de vue intellectuel mais de manière toute pratique.

cabaye-348x330.jpg
 

 

«Ma foi occupe une très grande place dans ma vie».

 

 

Une manière de vivre alignée à ses valeurs

En marge du Mondial au Brésil, Yohan Cabaye s’était confié aux médias, notamment à La Croix et au Parisien. Le milieu de terrain des Bleus a raconté combien Dieu est devenu important pour lui, combien il puise en lui des forces, combien aussi il a à cœur de prendre du temps pour lui.

«Je prie tous les jours, dès que j’ai cinq minutes.J’essaie aussi de lire la Bible quotidiennement. Sa lecture apaise et remet sur le chemin dont tu ne veux pas t’égarer, même si parfois tu perds un peu le fil à cause de ton métier ou de ta journée de travail.»


Une vie sans hypocrisie


Une foi qui n’est donc pas théorique ni abstraite, mais qui a des implications concrètes sur sa manière de vivre. Joueur intelligent sur le terrain, habitué à orienter le jeu, Yohan Cabaye, dans la «vraie vie», préfère se laisser orienter par Dieu :

«Croire en lui me guide. Je recherche la sagesse. Cela ne sert à rien de faire l’hypocrite, de dire que tu pries ceci ou cela si ton comportement ne convient pas. Lorsqu’on comprend certaines choses, notre comportement et notre mentalité changent. Le quotidien devient plus facile».

Depuis qu’il a fait siennes ces vérités, le pensionnaire de Crystal Palace, en Angleterre, n’a jamais lâché et il essaie «d’apprendre encore plus sur la foi».
Son modèle par excellence, c’est Jésus-Christ :

«Je souhaite m’inspirer de lui. Son comportement, ce qu’il a vécu, c’est un exemple pour tout le monde».

Ce n’est donc pas un hasard s’il s’est fait tatouer le mot «Jésus» en grand sur son bras droit...

«Je remercie Dieu»


Capable d’épater la galerie par ses dribbles ou de tirer en force, Yohan Cabaye reste cependant un gars discret. C’est aussi le cas par rapport à sa foi. Ce père de trois filles lit la Bible durant ses déplacements et est prêt à discuter de ce qu’il croit avec ceux qui abordent le sujet, mais il ne va pas s’agenouiller au milieu du vestiaire pour prier.

«Je privilégie les coins tranquilles ou m’isole dans ma chambre».

Des prières au sujet de sa famille - 

«Je prie chaque jour pour que ma femme se convertisse à l’Evangile» -,

mais aussi pour remercier Dieu.

«J’ai tout ce dont j’ai envie sur les plans sportif, humain et familial. Mais je sais que tout peut s’arrêter du jour au lendemain. Je remercie donc Dieu pour la très belle vie qu’il me donne.»

Jérémie Cavin-Quart d'heure pour l'essentiel

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://radio.vie-fm.fr/BlogRadio/index.php?trackback/308

Fil des commentaires de ce billet