Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


PUR POUR VOUS, MAIS PAS POUR MOI...

Voilà une méditation sur notre propre comportement, sur notre désir d'une autre vie, de  vivre des aventures extraodinaires avec un prince charmant ou une princesse charmante et on se laisse emporter dans une vie virtuelle mais qui a toutes les qualites que nous nous souhaitions.

Bon.

Mais le retour à la vie réelle est brutal. Comme une gueule de bois ....

Alors sommes nous dépendants de cette "caricature" de vie ou voulons nous re-trouver notre vie dense, pleine d'imprévues, mais conduite par notre Chef d'orchestre et Metteur en scene, Notre Seigneur et le Saint Esprit ?

Bon cela ne vous est jamais arrivé ? bravo, félicitations ! alors  cette réflexion est pour les "autres" qui se sentent pris à un hameçon comme un petit poisson. Courage !

 

Il était mon seul plaisir coupable.

 

television-cheminee-ethanol-sans-conduit.jpg

 

Au moins ce que je me suis dit quand les enfants étaient au lit, la vaisselle  faite, et je me cocoone avec une couverture en face de la TV.

Je venais de découvrir une série un soir quand mon mari était à une réunion, et j'étais trop fatiguée pour faire quoi que ce soit de productif. C'était la "tendance" sur Netflix, donc je fais un essai.

Deux épisodes, et je suis devenue accro. L'intrigue était addictive, les personnages étaient magnifiques, et leur monde était tellement excitant.

Donc, contrairement à mon monde.

De plus, c'était une série assez «propre». J'étais au milieu de la première saison et les personnages principaux ne se sont même pas encore embrassés. En fait, ce fut ce qui l'a rendue passionnante. (Vont - ils réussir à se mettre ensemble?) C'était si tragiquement romantique!

Donc , chaque nuit , je saisissais le pop-corn,  je me  lovais dans le canapé, et je me disais, "C' est beaucoup plus propre que les séries que mes amis regardent. D'une certaine façon  propre!"

Il y avait juste un problème. Cela me dérangeait

Cela m'a dérangét le matin quand je me suis réveillée dans ma vie terre à terre avec dans le cœur l'épisode encore  frais de la nuit dernière dans mon esprit. Cela m'a dérangé dans l'après-midi quand je me suis installée pour vaquer aux taches quotidiennes, plier le linge à la buanderie et que j'ai compté les heures jusqu'à ce que tout le monde soit couché. Cela m'a dérangé le soir, quand j'ai comparé ma relation simple avec mon mari à la romance "à l'eau de rose" que je regardais à l'écran.

«Je pense que je dois arrêter de regarder cette série," ai-je finalement dit à une amie. «Ça me fait peur d'être accrochée ainsi." Ensuite, j'ai ajouté rapidement (de peur qu'elle ne me juge), "Mais elle est propre! Ce n' est pas comme s' il n'y avait que du  sexe ou de la  nudité."

le-mode-hors-ligne-de-netflix-pour-la-fin-dannee.gif
 

 

La relativité de la Pureté

 

En 2012, Ted Turnau a écrit un livre intitulé Popologetics, qui examine la culture pop dans une perspective chrétienne. Le livre m'a appris une vérité qui change la vie:

Quand il va "consommer" des médias, les croyants doivent prendre en compte plus que le contenu; il faut aussi considérer le contexte.

Le contenu est facilement observable. En fait, de nombreux sites Web utiles, tels que Focus on Family : Plugged In , signalent un contenu douteux dans les films ainsi les chrétiens peuvent faire des choix judicieux. Ils ont des cotes pour le sexe, la nudité, la violence, le blasphème-toutes les "dérives" que nous voulons éviter.

Mais le contexte est beaucoup plus délicat.

Laissez moi vous donner un exemple. Il y a quelques mois, mon mari et moi nous sommes partis pour le week-end  fêter notre anniversaire. Un soir, un vieux film classique est programmé à la télévision. Je l'avais vu une douzaine de fois, mais Clint a jeté un coup d'œil et a dit: «Je ne peux pas regarder ce film." "Vraiment?" Ai je demandé. Je savais qu'il y avait quelques mauvaises scènes, et je lui ai dit que je sauterais celles-ci, mais il secoua la tête. "C'est la façon dont elle s'habille," dit-il. «Je ne veux pas regarder ça." J'ai rapidement éteint la télé. J'étais tellement reconnaissante pour son honnêteté.

La soirée suivante, il y avait un film d'action . "Oh, j'aime ce film !" avons nous dit  tous les deux en même temps. Donc, nous l'avons regardé . Du point de vue du contenu, il a marqué un A +. Il y avait peu de violence, pratiquement aucun blasphème, et zéro sexe ou impudeur. Pas même un baiser.

couple-et-series-televisees.jpg
 

Mais le film m' a dérangé  intérieurement. Le héros était beau, fort et invincible. Il a toujours sauvé la jeune fille juste à temps. Quand il est tombé malade, elle l'a soigné jusqu'à son rétablissement. Ils faisaient équipe, dans le combat pour leur vie, et se protégeaient farouchement l'un l'autre.

Cette nuit-là alors que j'étais allongée dans mon lit, je réfléchissais sur ces deux films différents. Le premier avait un contenu discutable, mais rien de tout cela me dérangeait et les tenues de l'héroïne ne m'ont pas choqué, et puis  le héros du film était vieux et peu attrayant pour moi. Dans le passé, je l'avais regardé parce que j'avais aimé le scénario et pensé qu'il était drôle. J 'ai toujours sauté les scènes inappropriées, et j'ai oublié le film dès qu'il s'est terminé

Mais le deuxième film est resté dans mon esprit, et pire encore, dans mon cœur. Il m'a fait mal pour une vie qui n'était pas réelle, pour une aventure, une romance et un héros qui ne pouvaient vraiment pas exister. Cela m'a pris du temps pour cette histoire romantique

6.6.couple_amoureux_Moyen_Age.jpg
 

Voilà ce Turnau veut dire quand il dit contexte importe aussi. «Contexte» est différent pour chaque personne. En d'autres termes, ce qui est pur pour vous peut ne pas être pur pour moi.

Jacques 4:17 dit: «Quiconque connaît la bonne chose à faire et ne parvient pas à la faire, pour lui , il commet un péché." En d'autres termes, il y a des moments où la bonne chose à faire pour vous (ou à ne pas faire) est subjective.

Maintenant, permettez-moi d'être claire: je crois absolument qu' il y a une norme pour laquelle le péché est le péché . Personne ne peut prétendre vertueusement, "La pornographie ne peut pas être pure pour vous, mais elle est pure pour moi." Il y a un point où le «contenu» devient donc tellement contraire à la Parole de Dieu que les croyants doivent prendre position contre lui.

Mais trop souvent, il est tentant de juger un autre croyant qui regarde "ce spectacle" à la télévision, quand "son show" peut être tout aussi toxique pour son âme, même si il n'a pas le contenu explicite.

Peut-être alors serait-il sage d'investir moins d' énergie sur la route de jugement et plus d' énergie dans l' apprentissage de ce qui est impur pour nous contextuellement. Philippiens 4: 8 dit:

"Enfin, frères, tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout est louable, s'il y a une excellence, s'il y a quelque chose digne de louange, pensez à ces choses. "

255847865-rever-eveille-preoccupation-vide-peur.jpg
 

Ce verset pose la question: Êtes - vous en train de regarder des spectacles ou lire des livres, qui vous font penser à des choses qui ne sont pas louables? Quel type de contenu vous entraîne au péché? Est -ce que vous consommez une certaine forme de médias qui vous laisse un sentiment insatisfait de la vie que Dieu a généreusement vous donné?

il y a quelque  temps, je conseillais une amie de cesser de regarder une émission de rénovation intérieure populaire parce qu'elle provoquait un tel mécontentement et un matérialisme dans son cœur. L'émission  est tellement «propre» qu'à cinq ans, un enfant  pourrait le regarder, mais elle  était à l'origine de combats entre mon amie et son mari. "C'est une si belle émission!" m'a t'elle dit. "Je sais," ai-je répondu. "Mais peut-être que ce n'est pas une bonne émission pour toi."

La récompense de l'obéissance

Je pensais à mon amie alors que je me "battais" pour renoncer à mon propre "show spécial."

Il est facile de repérer un compromis dans la vie d'une autre personne, mais si difficile à déraciner  dans sa propre vie.

Enfin, un jour , je tombai sur le canapé et dit à Dieu: «Que fais - je? Je me connais. Les séries comme celles là  sont ma Kryptonite!" Comme les personnes folles de Romains 1:18*, j'avais "supprimé la vérité" parce que j'aimais mon péché.

Mais ce jour-là, je pris la décision d'aimer plus activement Jésus. Par Sa grâce, j'ai coupé le spectacle de ma vie. Fini d'un coup!

En quelques jours, le brouillard de mécontentement a commencé à s' effacer. Je me suis retrouvée prenant plaisir d'être avec ma famille, entourant mon mari d' une nouvelle  affection, remerciant Dieu encore pour mes bébés.

Mais le meilleur est que  je sentais le plaisir de Dieu. "C' est tellement mieux!" Murmurai- je au Seigneur. "Ta manière est tellement beaucoup mieux."

couple-heureux.jpg
 

La vérité est que la voie de Dieu est rarement facile, mais elle est toujours préférable. Si vous êtes aux prises aujourd'hui avec une certaine forme de médias qui sape votre âme, soyez audacieux(se) et abandonnez !

Faites-le par la foi!

Remplacez-le par quelque chose spirituellement et émotionnellement nourrissant : un livre édifiant, un café avec une amie, une sortie avec votre conjoint, ou  aller au lit tôt! On ne peut pas se sentir mieux immédiatement, mais le brouillard va s'effacer. Quand cela sera fait, vous vous rendrez compte que vous avez échangé une idole de pacotille  pour la vraie joie.!

Jeanne Harrison est l'épouse d'un pasteur et mère de trois petites filles.Son blog parle de la recherche de la satisfaction dans ce que Dieu nous donne- cela peut etre exaltant, rempli de souffrances ou parfois completement degoutant! Elle a écrit un livre : Aimer mon lot : voyage d'une jeune maman vers la satisfaction

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://radio.vie-fm.fr/BlogRadio/index.php?trackback/312

Fil des commentaires de ce billet