Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Comment élever les enfants ? (Part 1)

Quand j’ai réfléchi sur ce problème, ma première pensée était mais qui peut donner le bon avis ? Les Américains ont une autre manière d’élever leurs enfants que les français et les anglais le font dans une manière différente que les chinois.

A quelle source puis-je trouver les idées sages qui ont résisté à l’épreuve du temps.

J’ai pensé au collège où ma fille a fait ses études.

norland_college.jpg
 

 

Norland College a été fondé en 1892 par Emily Ward.

emily-ward-square.jpg
 

Leur devise est ‘La charité ne périt jamais’ tiré de la Bible de la partie qui s’appelle Corinthiens au chapitre 13.

Madame Ward était une Chrétienne.

A son époque, les enfants des riches étaient élevés par les domestiques.

Elle a mis en place une formation pour les jeunes filles pour devenir ‘Nannies’ comme la ‘Super Nanny’ d’aujourd’hui.

Les familles riches et puissantes, comme la famille royale, choisirent les Nannies de cette école.

Cependant, une des principes du collège est que chaque enfant est unique.

Donc il n’y a pas une formation qui dit "fait ça, et ne fait pas ça".

Mais j’ai trouvé une livre écrit par deux anciennes étudiantes avec leurs meilleurs conseils pour les parents à suivre :

 

Le premièr est : NE PAS DIRE NON A VOTRE ENFANT.

Quand j’ai vu ça, ma première réaction a été que l'on doit certainement dire ‘Non’ à nos enfants’!

Je me suis rappelée une petite histoire d’un ami qui était dans un supermarché à la caisse derrière une maman et un enfant. L’enfant a commencé à demander un paquet de bonbons.

La mère a dit, ‘Non’.

L’enfant a commencé à pleurer. ‘Je veux des bonbons’.

La mère a dit, ‘Non’.

L’enfant a continuer à demander et à crier plus fort.

A la fin la mère a cédé à la demande d’enfant.

Mon ami avait observé les échanges.

Quand il a vu la mère donner les bonbons à l’enfant il a voulu les arracher des mains de l’enfant et dire à la maman, ‘Madame, vous enseignez à votre enfant de crier et crier sans cesse jusqu’à il reçoive ce qu’il veut. La prochaine fois il aura appris qu'il suffit  d’être plus insistant !'

 

 Quand j’étais professeur, je pouvais voir les enfants qui ont des parents qui ont cédé à leurs enfants ;

Un enfant avait l’habitude de s’approcher de moi pour demander la permission de faire quelque chose. Si ma réponse était, ‘Non’, ils continuaient de venir me voir, plusieurs fois avec la même requête. Souvent je devais dire, ‘Si tu demandes cent fois, la réponse sera la même.'

Parfois j’ai demandé, ‘Que font tes parents quand tu demandes et demandes encore et encore ?'. Leur réponse est qu’ils reçoivent ce qu'ils ont demandé.

enfant_harassant.jpg
 

 

 Mais les auteurs, veulent dire, ‘Ne dite pas ‘Non’ tout simplement, mais essayez de donner une raison en précisant votre pensée.’

‘Non, tu ne peux pas jouer avec ce puzzle maintenant, c’est l’heure de coucher. Mais tu pourras y jouer après ton petit déjeuner demain.’

 

  Mais il y a des occasions je pense, où l’obéissance peut être une question de vie ou de mort.

 J’ai trouvé un exemple dans une des livres de Laura Ingalls Wilder, auteur de ‘The Little House on the Prairie’ qui raconte les vrais histoires de son enfance et adolescence. Un soir sa maman et Laura etaient sorties de la maison dans la nuit pour aller vérifier les animaux.  Sa maman s'est rendue compte qu’il y avait un grand ours dans le paddock. Elle n'a pas voulu effrayer Laura, ni l’ours.

Elle a dit calmement, ‘Laura, reviens à la maison’.

Heureusement, Laura a été élevée pour obéir à ses parents immédiatement et pour ne pas discuter.

 

 C’est facile d’entrainer un chien. On doit avoir de petites récompenses et de gentilles caresses.

Quand les enfants font les choses bonnes, donnez leur une petite récompense, un sourire, un ‘bien fait’, ou ‘je suis fier de toi’.

Joy

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://radio.vie-fm.fr/BlogRadio/index.php?trackback/333

Fil des commentaires de ce billet