Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


840 lectures

Jusqu'à quand, Seigneur ?

Bandeau Murailles 597x123
De Jérusalem,
Pasteur Gérald

Logo Shalom

FRUHINSHOLZ

 

 

 
 
23 mars 2020

peinture de Shoshannah Brombacher

C'est la grande question que chacun se pose : Jusqu'à quand cette plaie va-t-elle sévir, quand va-t-on en voir la fin, et qui d'entre nous va tomber, fauché par ce virus... en outre, comment le monde va-t-il sortir de cette crise, les gens vont-ils retrouver leur travail, etc...

On parle d'effets positifs : - les canaux de Venise retrouvent une eau claire, et l'on peut y voir à nouveau les poissons et les cygnes. - Pékin (Beijing) retrouve un ciel bleu et pur, comme les Chinois ne l'avaient pas vu depuis très longtemps.

Il y a des effets bénéfiques à ce « confinement » ! C'est comme si Dieu obligeait le monde à faire shabbat, qui permet aussi à la nature de se reposer. 

Bien sûr, on peut voir l'oeuvre de l'Ennemi au travers de ce virus, ou peut-être au travers des hommes qui « jouent » aux apprentis-sorciers, le saura-t-on un jour ?... Mais Dieu est au-dessus de tout - Il règne sur toute autorité « dans le ciel, sur la terre et sous la terre ». Ne nous trompons pas, il n'y a pas d'égalité dans ce domaine entre le mal et le bien - Dieu est souverain, et les plans divins s'accomplissent parfaitement.

 

Le « jusqu'à quand » des prophètes

Esaïe est le plus grand des auteurs prophétiques ; son ministère s'est exercé en Juda sous quatre règnes. Esaïe demeure un prophète qui a donné de merveilleuses promesses, de magnifiques paroles pour Israël et les nations. Pourtant quand nous lisons Es 6, nous pouvons être choqués. Alors que Dieu se manifeste d'une manière incroyable dans une vision de Dieu remplissant le Temple de Sa sainteté, Il parle à Esaïe et lui donne cette mission : Va, et dis à ce peuple : Vous entendrez, et vous ne comprendrez point ... Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, ne comprenne point de son coeur, ne se convertisse point et ne soit point guéri ».

Wouah, quelle mission ! Qui voudrait d'un tel ministère ? 

Nous réalisons en fait que c'était le lot des prophètes d'être le porte-parole de Dieu quand il voulait corriger Israël et les nations...  Mais au travers de ces situations terriblement difficiles, quelles consolations nous trouvons et quel Dieu nous découvrons !

 

L'on comprend alors la question d'Esaïe : - « Jusqu'à quand, Seigneur ?... ». 

Quand on sait ce qu'a vécu le peuple juif durant les siècles, jusqu'à la presque totale destruction du peuple passant par les plus terribles des tourments inventés par les hommes... Pourtant, 3 ans après la sortie du plus grand camp d'extermination, Auschwitz-Birkenau, naissait l'Etat hébreu. Les prophéties se sont accomplies superbement. Quelqu'un a écrit : "C'est au coeur de la violence et de la haine, qu'il faut croire en l'irréversibilité de l'amour et de la tendresse de Dieu".

 

Jérémie, dans le livre des Lamentations, décrit cette situation incroyable où il avait de nombreuses raisons de se plaindre à Dieu : "Jusqu'à quand est-ce que je devrai voir les bannières de combat et entendre les trompettes de guerre ?" Sa nation était dévastée, l'élite de son peuple jetée en exil, la plupart tués. Et alors que ses yeux ne cessaient de pleurer sur Jérusalem, le prophète eut ces mots qui sont un puissant réconfort pour tous ceux qui passent par l'épreuve - Il déclara : « Les bontés de l'Eternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; Elles se renouvellent chaque matin. Oh ! que ta fidélité est grande !... » (Lam 3 :22).

 

Dans un midrash juif (le rire du rabbi), on cite l'histoire du rabbi Aqiva : il se dirige vers les ruines du Temple détruit par les Romains, et il voit des renards se promener sur l'esplanade. Il se mit alors à rire ! Ses amis sont choqués, eux qui pleuraient en voyant ces ruines. Rabbi Aqiva leur dit en substance : "Mais les amis, nous voyons là la prophétie de Jérémie s'accomplir sous nos yeux avec ces renards sur "la montagne de Sion ravagée" (Jér 5 :18)Cela signifie que les prophéties qui parlent du rétablissement d'Israël sont également vraies ! Donc, je ris : le prophète Zacharie n'a-t-il pas parlé de la restauration de Jérusalem, ville dans laquelle les jeunes et les vieillards danseront encore, et que le Seigneur rétablira la nation" (Zach 8 :7). La Parole de Dieu s'accomplit... peu importe le temps !

 

Citons encore Job qui a vu sa vie être détruite complètement ! Job a été littéralement écrasé par l'adversité, perdant tout, malgré sa foi et son intégrité. C'est dans ces pires moments que Job, interpellé par Dieu, est confondu par la grandeur de Dieu et s'écrie : « Mon oreille avait entendu parler de toi, mais maintenant mon œil te voit » (Job 42 :3). 

 

La Bible n'explique pas tout, mais elle nous révèle un Dieu d'amour et de vérité, de compassion et de justice. « Car je ne désire pas la mort de celui qui périt, dit le Seigneur, l'Eternel. Repentez-vous donc, et vous vivrez » (Ezéchiel 18 :32). Il n'y a pas de hasard avec Dieu, et ce qu'Il fait ou laisse faire, a un sens.

 

Jusqu'à quand va durer cette pandémie ?... Nul ne le sait. Moïse n'a-t-il pas dit que pour Dieu, « un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour ». Moïse déclare également dans ce Psaume 90 : « Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, et nous serons toute notre vie dans la joie et l'allégresse ! ». Cependant, nous pouvons prier : "Seigneur, abrège ces jours !"

 

Armons-nous de patience, et que cette crise qui touche l'humanité entière soit pour chacun l'occasion de faire teshouvah (repentance) et connaitre le Dieu de toute éternité - 

Hodou l'Adonaï ki tov ki le'Olam 'hasdo (Ps 136)

 

Note : Nous honorons la mémoire d'Olivier, médecin de 68 ans et membre de notre famille, décédé ce matin à l'hôpital de Belfort. Que Dieu apporte toute sa consolation à son épouse, ses enfants et petits-enfants.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://radio.vie-fm.fr/BlogRadio/index.php?trackback/383

Fil des commentaires de ce billet